Accueil / Œuvres / Album pour mes petits amis op. 14 (Gabriel Pierné)

Imprimer le contenu de la page

Album pour mes petits amis op. 14 (Gabriel Pierné)

Date

1887

Description

1. Pastorale – 2. Farandole – 3. La Veillée de l’ange gardien – 4. Petite gavotte – 5. Chanson d’autrefois – 6. Marche des petits soldats de plomb

Texte

En 1887, deux ans après son retour de Rome, Pierné compose ces six pièces faciles dont il dédie les numéros impairs aux trois filles de son éditeur Alphonse Leduc (Yvonne, Jacqueline et Emma), les numéros pairs aux enfants de son ami le peintre Luc-Olivier Merson (François – filleul du compositeur –, Madeleine et Frédéric), connu notamment pour sa réalisation des mosaïques de la basilique du Sacré-Cœur à Montmartre. Si l’Album pour mes petits amis évoque l’univers de l’enfance, son climat et ses jeux, il s’adresse aussi à d’apprentis musiciens : il ne comporte pas de grandes difficultés techniques, évite les armures chargées en altérations. Mais il déploie une belle palette de couleurs en exploitant les ressources de la tonalité et de la modalité. Plusieurs morceaux font entendre des effets archaïsants (écriture monodique et quintes à vide de la Pastorale, note pédale et mélodie rappelant quelque instrument ancien dans la Petite Gavotte). On perçoit un peu de nostalgie dans La Veillée de l’ange gardien, avec son écriture de choral à quatre parties à jouer « Andantino religioso », ou dans la délicate Chanson d’autrefois. Ces ombres légères se dissipent cependant dans les joyeux staccatos de la Farandole, tandis que les fanfares et roulements de tambour de la Marche des petits soldats de plomb offre au recueil une conclusion franche et claire. Pierné orchestra lui-même, pour petite formation, cette suite classique.