Accueil / Œuvres / Aux étoiles (Henri Duparc)

Imprimer le contenu de la page

Aux étoiles (Henri Duparc)

Date

1910

Texte

C’est à la fin des années 1870 que Henri Duparc entame la composition de l’opéra La Roussalka. En s’appuyant sur l’œuvre de Pouchkine, le compositeur désirait alors – aux côtés de son maître César Franck et de son ami Vincent d’Indy – renouveler le théâtre lyrique français en s’inspirant des théories wagnériennes. De ce vaste projet, longtemps retravaillé, ne nous sont pourtant parvenus que de deux fragments symphoniques : une Danse lente achevée au milieu des années 1890 et Aux étoiles retravaillé en 1910. Ce dernier reprend également le titre (et peut-être une partie du texte musical) du premier mouvement du Poème nocturne de Duparc, œuvre pour orchestre aujourd’hui disparue, créée en 1874 à la Société nationale de musique. Atteint de cécité à la fin de sa vie, le compositeur connut de grandes difficultés pour retravailler ce « nocturne ». Il écrit en mars 1910 à son élève Jean Cras : « Je ne peux pas vous donner l’idée de la peine vraiment douloureuse que me donnent ces douze pages d’orchestre : quand j’écris l’harmonie, je ne vois pas le quatuor, et réciproquement, et ma mémoire – très affaiblie – ne me sert pas : chaque fois que je relis des pages que je croyais enfin définitives, j’y trouve des fautes, et je passe mon temps à gratter, effacer, recommencer… » Créée à Montreux, l’œuvre connaît cependant un succès immédiat, fait rapidement le tour des concerts français et paraît en 1912 dans une version réduite pour piano à quatre mains.