Accueil / Œuvres / Caprice brillant (Camille Saint-Saëns)

Imprimer le contenu de la page

Caprice brillant (Camille Saint-Saëns)

Date

1859

Texte

Cette vaste « pièce de genre » de 1859 fut destinée au virtuose Pablo de Sarasate, étudiant au Conservatoire de Paris tout comme Saint-Saëns. D’esprit espagnol, elle repose sur une virtuosité partagée entre parties de violon et de piano – celle-ci n’ayant rien à envier à l’écriture lisztienne. Une section centrale, sorte de choral varié, apporte un peu d’apaisement. Plus tard, Saint-Saëns orchestra son Caprice brillant pour en faire le dernier mouvement de son Concerto n° 3 pour violon, à son tour arrangé en un Allegro de concert avec piano.