Accueil / Documents / Articles de presse / Affiches, annonces et avis divers, 24 février 1810 [Cendrillon de Nicolò]

Imprimer le contenu de la page

Affiches, annonces et avis divers, 24 février 1810 [Cendrillon de Nicolò]

Première représentation de Cendrillon. – Une jeune fille qui, dédaignée dans sa famille, et méprisée par ses sœurs, finit par devenir reine, et doit ce bonheur à la perte de son soulier, voilà ce qui ne se voit guères dans le monde et ce qu’on trouve dans le conte de Cendrillon. C’est sur ce conte qu’est bâti l’opéra nouveau. L’auteur a su tirer parti de son sujet en homme qui connoît les secrets de l’art dramatique. Il faut voir cet ouvrage pour juger de l’effet de son ensemble et de ses détails. On n’en pourroit donner qu’une idée imparfaite dans une simple analyse. Les auteurs ont été demandés et nommés au milieu des applaudissemens. C’est à M. Etienne que l’on doit cette pièce. M. Nicolo en a composé la musique. Le poème, la musique, la réunion et le jeu des acteurs, tout semble promettre à cet opéra une longue suite de représentations.

L. V.