Accueil / Documents / Articles de presse / Courrier des spectacles, 25 prairial an VII / 12 juin 1799 [Adrien de Méhul]

Imprimer le contenu de la page

Courrier des spectacles, 25 prairial an VII / 12 juin 1799 [Adrien de Méhul]

D’après les explications justificatives, données par le ministre de l’intérieur sur l’opéra d’Adrien, cet ouvrage ne pouvait manquer de reprendre le cours de ses représentations. La troisième eut lieu hier devant une très grande affluence de spectateurs. Son succès a été aussi complet qu’aux représentations précédentes. Il serait difficile d’offrir un spectacle plus agréable que celui que présente le premier acte de cet opéra. Tout s’y trouve réuni, la beauté du décor, l’élégance des costumes, le dessein des ballets, la grâce des groupes et l’exécution des combats. Celui dans lequel le pont, coupé par les Romains, tombe et entraîne dans sa chute une partie de l’armée des Parthes produit le plus grand effet. Nous n’ajouterons rien aujourd’hui à ce qui s’est dit dans cette feuille du jeu des acteurs ; mais la lettre que nous a adressée la citoyenne Henry et que nous nous sommes empressés de publier comme devant lui faire beaucoup d’honneur aux yeux de ceux qui savent apprécier une actrice qui s’occupe autant de son art, cette lettre nous engage à lui observer qu’elle nous a paru manquer aux convenances, lorsque venant supplier Adrien de ne point la forcer d’orner son triomphe, elle prend et baise sa main. Ce geste ne convient point à Emirene, elle doit se contenter de se jeter aux genoux de son vainqueur.

Le Pan.