Accueil / Documents / Articles de presse / Courrier des théâtres, 5 octobre 1823 [séance publique de l’Institut]

Imprimer le contenu de la page

Courrier des théâtres, 5 octobre 1823 [séance publique de l’Institut]

Nous n'avons que le temps et l'espace nécessaires pour annoncer la confirmation du jugement rendu par l'Institut sur les cantates qui ont été exécutées hier à la séance publique. Le morceau de M. Hermel, chanté par Alexis, de Feydeau, à la place de Mlle Cinti, a été jugé digne de l'honneur qu'il a reçu, mais celui de M. Boilly a excité d'unanimes transports d'admiration. À ce sujet, nous éclaircirons l'annonce dont l'objet est de signaler M. Boilly comme élève de notre Boïeldieu et de M. Fétis. Ces deux professeurs n'ont pas travaillé à la même partie de l'enseignement : M. Fétis a montré le contre-point à cet élève distingué, et notre Boieldieu lui a ouvert les trésors de la composition dramatique ; certes, la différence est grande ! Demain nous donnerons des détails curieux à l'occasion du jeune Lauréat.