Accueil / Documents / Livrets / Reine de Chypre, La (Henri de Saint-Georges)

Imprimer le contenu de la page

Reine de Chypre, La (Henri de Saint-Georges)

Date

1841

Description

Version coupée pour les besoin de la production de cette œuvre au Théâtre des Champs-Élysées (juin 2017).

Synopsis

La scène se passe en 1441. Les deux premiers actes ont lieu à Venise ; et les trois derniers, à Chypre.

Acte I

Dans le palais Cornaro à Venise, Andrea est sur le point de marier sa fille Catarina au chevalier français Gérard de Courcy. Mais le fourbe Mocenigo annonce que le Conseil des Dix a décidé de lui faire épouser le roi de Chypre et que – s’il n’impose pas cet hymen à sa fille – Andrea risque l’exécution. Ce dernier a une heure pour se décider. Il revient sur la promesse faite à Gérard, au grand scandale de toutes les personnes présentes.

Acte II

La chambre de Catarina dans le palais Cornaro

Catarina attend Gérard. Mais c’est Mocenigo qui se présente par un passage secret accompagné de soldats armés ; il insiste pour que Catarina dise à Gérard qu’elle ne l’aime plus, sans quoi il sera tué sur-le-champ. Les comparses se retirent dans leur cachette lorsque Gérard fait son entrée, et ce dernier est fort étonné de se voir éconduire par Catarina, dont le cœur est au désespoir. Après son départ, Mocenigo réapparaît et s’empare de Catarina pour la mener à Chypre.

Acte III

Un banquet à Chypre, avant l’arrivée de Catarina

Mocenigo est informé que Gérard se cache peut-être dans les environs. Il lance ses spadassins à la recherche de Gérard, qui est sauvé par l’intervention d’un étranger, en fait Lusignan, le roi de Chypre lui-même, déguisé. Ils se racontent mutuellement leur histoire – sans vraiment révéler leur identité – et se jurent une fraternité éternelle. Les canons annoncent l’arrivée de Catarina.

Acte IV

Aux noces de Catarina, Gérard cherche à se venger en tuant celui qu’elle va épouser, mais il reconnaît in extremis dans le Roi son sauveur. Lusignan, tout aussi étonné, empêche la foule de le tuer et le fait emprisonner.

Acte V

Deux ans plus tard, le Roi se meurt d’une maladie inconnue. Il sait que Catarina n’a pas cessé d’aimer Gérard, épargné de l’exécution. Il espère qu’elle pourra être heureuse avec lui. Gérard paraît en chevalier de Malte et annonce que le Roi se meurt en fait d’un poison vénitien, espérant qu’il est encore possible de le sauver. Mocenigo annonce qu’il est trop tard et que Catarina doit lui céder son pouvoir. Mais Catarina et Gérard résistent avec succès à l’invasion vénitienne. Mocenigo est capturé. En expirant, le Roi remet sa couronne à Catarina, à qui le peuple jure fidélité.