Accueil / Documents / Témoignages / Hivart – Lettres sur Les Danaïdes (1786)

Imprimer le contenu de la page

Hivart – Lettres sur Les Danaïdes (1786)

Date

1786

Description

Quelques mois après la création des Danaïdes, en 1786 plus précisément, un comte russe – Nicholas Sheremetev – imagine d’en proposer la reprise sur la scène de son théâtre privé. Afin de mieux comprendre les caractéristiques de la production parisienne, il demande à l’un de ses contacts de lui en fournir le descriptif de manière précise. Cet enquêteur n’est rien moins que l’un des violoncellistes de l’Académie royale de musique, un dénommé Hivart, qui écrira au comte de longues lettres aujourd’hui peu connues. Spectateur privilégié de toutes les répétitions et des aménagements pratiques de l’oeuvre, Hivart peut la décrire dans les moindres détails. Nous devons ces documents précieux à John A. Rice, membre de l’Akademie für Mozart-Forschung de Salzbourg et enseignant dans différentes universités américaines. La présentation de ces lettres dans un contexte scientifique annoté peut être consultée dans l’article de M. Rice : « The staging of Salieri’s Les Danaïdes as seen by a cellist in the orchestra », Cambridge Opera Journal, mars 2014, p. 65-82. Nous en donnons ici quelques extraits saillants, dans un français modernisé.

Extrait du livre-disque Les Danaïdes de Salieri (Palazzetto Bru Zane, collection Opéra français, 2015).