Accueil / Parutions scientifiques en ligne / Articles / Bara, Olivier – Influence des emplois sur la dramaturgie d’opéra-comique entre Directoire et Empire : d’Elleviou à l’Elleviou, de Martin au Martin,...

Imprimer le contenu de la page

Bara, Olivier – Influence des emplois sur la dramaturgie d’opéra-comique entre Directoire et Empire : d’Elleviou à l’Elleviou, de Martin au Martin, enjeux esthétiques et politiques

Date

2013-2

Description

La dialectique sans fin de la systématisation et de l’invention créatrice par laquelle les emplois affectent la création d’opéras-comiques autant qu’ils sont affectés par elle, est mise en lumière par le couple théâtral formé par Elleviou et Martin entre 1795 et 1813, de leur rencontre dans la troupe du théâtre Favart à la retraite précoce du premier. La mort de Martin, en 1837, dans le château de son ami Elleviou achève de fonder le mythe d’une amitié et d’une complicité artistique parfaites, identifiées avec un âge d’or de l’Opéra-Comique – ce temps béni qu’évoque Labiche dans la citation donnée plus haut. C’est aux sources historiques de ce mythe qu’il s’agit de remonter pour découvrir la création par deux artistes appelés Jean Elleviou (1769-1842) et Jean-Blaise Martin (1768-1837) de deux emplois nouveaux : l’Elleviou et le Martin.

Article également publié dans la revue Orages. Littérature et culture 1760-1830 (numéro de décembre 2019).