Accueil / Parutions scientifiques en ligne / Articles / Nicephor, Sylvie – Romances françaises, 1795-1815. Questions d’interprétation

Imprimer le contenu de la page

Nicephor, Sylvie – Romances françaises, 1795-1815. Questions d’interprétation

Date

2013-3

Description

La romance occupe une place particulière dans le patrimoine vocal français et il convient de la définir, puis de situer sa phase d’évolution dans un contexte historique mouvementé. L’examen des différentes définitions, qui permettent de constater la pérennité d’une tradition d’écriture et d’un goût musical, laisse apparaître deux enjeux essentiels : la fidélité à un texte et la mise en valeur de la ligne mélodique. La finalité d’une romance est d’offrir à son auditoire une émotion qui serait modérée, apaisée, rééquilibrée par des sensations douces et sécurisantes. Cet art codé, destiné à se faire entendre pour lui-même, où écriture et interprétation fusionnent, s’épanouit dans un contexte où les problématiques esthétiques liées à l’écriture des airs d’opéras sont fréquemment  évoquées. 

Suivant »