Accueil / Parutions scientifiques en ligne / Colloques / Le concerto pour piano français à l'épreuve des modernités (2010)

Imprimer le contenu de la page

Le concerto pour piano français à l'épreuve des modernités (2010)

Directeur(s)

Dratwicki, Alexandre

Description

Colloque organisé au Palazzetto Bru Zane les 6 et 7 mai 2010.

Comité scientifique : Rémy Campos ; Jann Pasler ; Alexandre Dratwicki.

Véritable phénomène de mode au XIXesiècle, le concerto pour piano a suscité les plus vives polémiques. On lui reprocha très souvent de n’être qu’un étalage artificiel de virtuosité, et il fallut attendre les années 1820 pour qu’on lui reconnaisse une véritable capacité à émouvoir. En France, le genre s’imposa plus tardivement qu’en Allemagne : mis à part quelques ouvrages de Jadin et Hérold composés sous l’Empire, c’est durant la seconde moitié du siècle (notamment avec Saint-Saëns) qu’un large répertoire vit véritablement le jour (Castillon, Dubois, Lalo, Pierné, Massenet…). À l’heure des remises en question postromantiques, c’est en France que le concerto connut ses plus subtiles transformations : aménagement formel (Ballade de Fauré, Konzertstück de Diémer…), influences du régionalisme (Rapsodie basque de Bordes) ou du colonialisme (Africa de Saint-Saëns), et jusqu’à l’intégration du piano dans l’orchestre (Symphonie cévenole de d’Indy).

Les actes de ce colloque ont été publiés en version papier.

La réception à Paris des concertos pour piano allemands (1828-1865) – Brigitte François-Sappey

Du concerto brillant au concerto symphonique – Alexandre Dratwicki

Entre modernisation et pastiche : la composition des cadences pour les concertos de Mozart et Beethoven en France (1830-1930) – Rémy Campos

L’introduction des concertos pour piano dans les programmes des sociétés de concert en France – Yannick Simon

L’impossible programmation de concertos pour piano à la Société philharmonique du Calvados (1827-1869) ? – Étienne Jardin

Les concertos pour piano français exécutés en Belgique entre 1860 et 1914 – Henri Vanhulst

Africa de Saint-Saëns – Jann Pasler

Le Poème symphonique pour piano et orchestre de Gabriel Pierné – Cyril Bongers

La Fantaisie de Fauré – Nicolas Southon

Le concerto pour piano dans la carrière de Saint-Saëns – Yves Gérard

Un genre académique ? L'exemple du Concerto de Massenet – Jean-Christophe Branger