Accueil / Thèmes / Musique de chambre – Autour du piano

Imprimer le contenu de la page

Musique de chambre – Autour du piano

Piano-pyramide, piano-girafe, piano-lyre… Au XIXsiècle, les facteurs rivalisent d’imagination pour concevoir des instruments originaux. Une dizaine de brevets sont déposés en 1810. On en dépose cent-dix quarante ans plus tard ; vers 1890, cent-soixante brevets sont encore enregistrés ! Les inventions, parfois farfelues, sont censées faciliter l’exécution (le clavier en demi-ovale qui évite les grands déplacements). Elles visent aussi à l’économie de place (le piano droit permet une démocratisation de la pratique et supplante le piano carré vers 1860), éventuellement en offrant un double usage : les piano-table, piano-armoire, piano-secrétaire montrent que l’instrument fait partie du mobilier de la bourgeoisie, et de la haute société pour laquelle on fabrique des instruments luxueux. Le piano est en effet devenu indispensable pour accompagner des mélodies, jouer en solo ou à quatre mains (œuvres originales et nombreuses transcriptions), pour se produire en trio, quatuor ou quintette : les formations de chambre qui se développent au XIXe siècle gravitent toutes autour du piano.