Accueil / Thèmes / Piano – Le répertoire pour piano à l’orée du XXe siècle

Imprimer le contenu de la page

Piano – Le répertoire pour piano à l’orée du XXe siècle

Deux grands noms de compositeurs sont couramment associés au répertoire pianistique français du début du XXe siècle : ceux des pianistes Maurice Ravel et Claude Debussy, dont les Jeux d’eau (1901), la Sonatine (1901-1903) et les Miroirs (1904-1905) pour le premier ; les Images (I. 1905 ; II. 1908), et lesPréludes (1909-1913) pour le deuxième comptent au nombre des sommets du corpus des œuvres pour piano. Aux côtés de ces pages, souvent rapprochées du mouvement pictural impressionniste par les musicologues (une étiquette toutefois rejetée par ces compositeurs) en raison de leur travail sur les couleurs harmoniques et les climats sonores, le répertoire français pour piano à l’orée du XXe siècle se décline aussi sous la forme d’un romantisme tardif, aux contours élégants et délicats, que cultivent notamment l’éclectique et virtuose du piano Gabriel Pierné (Trois Pièces formant suite de concert,Étude symphonique) ou les compositrices Cécile Chaminade et Mel Bonis. Outre cette littérature pour instrument seul, il faut ajouter de nombreuses pages de musique de chambre écrites pour piano et divers effectifs.