BRU ZANE MEDIABASE
Ressources numériques autour de la musique romantique française

Courrier des théâtres, 5 octobre 1840 [Loÿse de Monfort de Bazin]

Rien n’est encore bien arrêté pour l’exécution de la scène de M. Bazin, à l’Opéra. On avait pensé qu’on y pourrait vaquer après-demain. Ce qui le rendrait facile, c’est que le théâtre a l’intention de reprendre le Diable boîteux, ouvrage dont la représentation laisse de la place au chant. Loyse de Montfort est plus qu’une scène, sous le rapport de la dimension, mais ce n’est pas tout à fait un acte ; on fortifiera ce morceau de l’addition d’un trio et d’un air qui n’ont pas été chantés à l’Institut, et le vide sera comblé. Nous saurons, ce soir, si c’est pour mercredi, et comme le fait n’exigera pas, pour vous l’apprendre, la publication d’un supplément au Courrier des Théâtres, nous vous en informerons demain. Amis lecteurs.