BRU ZANE MEDIABASE
Ressources numériques autour de la musique romantique française

L'Opéra-Comique, trois cents ans de création (2015)

Directeur(s)

Dratwicki, Alexandre
Terrier, Agnès

Description

Colloque de l'Opéra Comique dirigé par Alexandre Dratwicki et Agnès Terrier. 19, 20 et 21 mars 2015.

logo

De 1715 à 2015, du Télémaque de Lesage et Gillier à Au monde de Pommerat et Boesmans, l’Opéra Comique a vécu trois siècles au rythme de créations stimulées par la rencontre du texte théâtral et de l’exigence musicale.

Les interventions de ce colloque peuvent être écoutées en podcast en cliquant sur le titre.

* Les Favart, icônes du petit écran au XVIIIe siècle. Nathalie Rizzoni.

* Qu'appelle-t-on opéra-comique au XVIIIe siècle ? Pauline Beaucé.

L'Opéra-Comique et la Comédie-Italienne: deux noms, deux savoirs dramaturgiques en dialogue, un théâtre. Andrea Fabiano

L’édition de la reprise d’Acajou de Favart en 1773 : nouvelles pistes pour l’interprétation de l’opéra-comique à vaudevilles. Bertrand Porot.

Maître et valet ? Les relations entre l’Opéra-Comique et l’Académie royale de musique sous l’Ancien Régime. Solveig Serre et Silivia Spanu-Fremder.

Nicolas Dalayrac et l’Opéra-Comique. Patrick Taïeb.

* Les émotions du spectateur d'opéra-comique. Olivier Bara.

L'archétype du genre "éminemment national” : La Dame Blanche au répertoire de l’Opéra-Comique durant le XIXe siècle (programmation, interprétation, réception). Hervé Lacombe.

Fortune et gloire de l'Opéra-Comique autour des œuvres de Boieldieu et de leur diffusion en France au XIXe siècle. Joann Élart.

Le Dilettante d’Avignon de Fromental Halévy. Alexandre Dratwicki et Étienne Jardin.

Gaetano Donizetti à l'Opéra-Comique: Salut à la France ! Stella Rollet.

* Le Postillon de Lonjumeau d'Adolphe Adam (1836) : fabriquer une légende pour les publics d'opéra-comique. Sabine Teulon-Lardic.

Wagner et l’Opéra-Comique ou la défense d’aimer. Agnès Terrier.

Hector Berlioz et l'Opéra-Comique, une légende dramatique ? Alban Ramaut.

Charles Gounod et l’Opéra-Comique. Gérard Condé.

L’Opéra-Comique d’Offenbach : « Ah ! qu’il était doux mon beau rêve ». Jean-Claude Yon.

Fortune et infortune du Timbre d'argent de Camille Saint-Saëns. Marie-Gabrielle Soret.

Au piano avec Chabrier : une lecture d’Esclarmonde de Massenet. Jean-Christophe Branger.

* Kassya de Léon Delibes. Pauline Girard.

La première saison d'Albert Carré à l'Opéra-Comique (1898). Philippe Blay.

Un souffle naturaliste à l’Opéra-Comique : l’œuvre commune d’Alfred Bruneau et Émile Zola (1891-1916). Jean-Sébastien Macke.

Albert Carré écrivain d’opéras-comiques, de La Basoche (1890) à Le Roi bossu (1932). Michela Niccolai.

Massenet à la salle Favart dans l'entre-deux-guerres. Vincent Giroud.