Home / Opere / Cinq-Mars (Poirson & Gallet / Gounod)

Stampare il contenuto della pagina

Cinq-Mars (Poirson & Gallet / Gounod)

Data

1877.4.5

Testo

Cinq-Mars, publié par Alfred de Vigny en 1826, est considéré comme le premier grand roman historique français, bientôt en vogue dans toute l’Europe. L’action se situe au début du XVIIe siècle, à la cour du roi Louis XIII. Le marquis de Cinq-Mars, homme de bravoure et de fermeté, gagne l’estime du roi en organisant un mouvement d’opposition au très puissant cardinal de Richelieu. Mais manipulations, complots et trahisons diverses obligent finalement le monarque à abandonner son champion et permettent à Richelieu de triompher. Conduit au supplice avec son ami De Thou, Cinq-Mars  incarne superbement la figure du romantisme légitimiste en personnage rebelle et ténébreux. C’est à la demande du directeur de l’Opéra-Comique – Carvalho –, séduit par l’idée d’une transposition opératique de Cinq-Mars, que Gounod accepte de revenir sur le devant de la scène lyrique après dix ans d’absence. Il livre un ouvrage qui ne renie rien des lignes sensuelles de Roméo et Juliette ou Faust, tout en regardant très nettement du côté du Grand Opéra historique. C’est pourquoi la seconde version de l’ouvrage, remaniée pour l’Opéra de Lyon et la Scala de Milan en novembre 1877 (et traduit en italien à cette occasion), résorbe les dialogues parlés pour améliorer encore la fluidité du discours et la noblesse de l’action. La célèbre cavatine de Marie de Gonzague « Nuit resplendissante » a longtemps occulté d’autres pages d’une grande séduction harmonique et mélodique, comme les deux airs du ténor principal. La scène de la Conjuration, à l’acte II, s’inscrit dans la lignée des pages meyerbeeriennes du même type mais confie aux interventions de De Thou un lyrisme caractéristique de l’opéra français de la « nouvelle » manière : celle de Thomas, de Bizet et du jeune Massenet.